19.06.18

Quand Faire un Safari en Afrique?

Continent à la beauté sauvage et indomptée, l’Afrique peut aussi surprendre les voyageurs les moins prévoyants par des conditions climatiques extrêmes, susceptibles de gâcher votre voyage. Quelle est la meilleure période de l’année pour envisager un safari en Afrique ? Tout dépend en réalité de l’expérience que vous souhaitez vivre !

La Saison Sèche: recommandée pour un premier Safari Découverte

La plupart des pays africains connaissent une saison « sèche », qui se caractérise par la raréfaction des pluies et une aridité plus ou moins extrême selon les latitudes. Et au risque d’étonner les safaristes néophytes, cette époque de l’année est très souvent considérée comme la meilleure pour vous initier aux joies d’une excursion à travers de vastes étendues sauvages !

La saison sèche entraîne en effet une diminution de la densité des végétaux, qui va permettre d’observer bien plus facilement de nombreux animaux au cours de leurs évolutions quotidiennes. De plus les animaux vont avoir tendance à se concentrer en plus grand nombre pour s’abreuver aux quelques points d’eau qui subsistent. Une aubaine pour les photographes amateurs, qui pourront réaliser de superbes clichés avec, en toile de fond, un superbe soleil couchant embrasé par les poussières en suspension. En contrepartie, ces mêmes animaux seront en général moins actifs en pleine journée et ne seront pas accompagnés de nouveaux-nés.

La saison sèche est donc idéale pour un safari africain. Au Botswana ou en Namibie, il vous est possible de réserver votre safari sur mesure et de profiter d’un climat sec dès le mois de mars et jusqu’en octobre, voire en novembre. En Ouganda ou au Rwanda, évitez si possible de réserver après septembre.

La Saison Verte: Une Expérience Entièrement Différente

La réalisation d’un safari en Afrique au cœur de la saison des pluies, ou « saison verte », vous promet des souvenirs inoubliables eux aussi. Cette époque de l’année, tout d’abord, est moins prisée par les grandes agences de tourisme, ce qui signifie donc que vous souffrirez moins de la foule dans certains parcs naturels populaires et que vous pourrez profiter en toute quiétude de votre voyage de luxe.

La nature africaine, par ailleurs, laisse éclater toute sa splendeur à cette période et vous garantit un dépaysement total. Au-delà de la variété de la flore, les ornithologues en herbe apprécieront aussi le retour de très nombreuses espèces d’oiseaux aux couleurs chatoyantes.

La saison des pluies intervient en automne et au début du printemps. Elle est plus ou moins prononcée selon les pays, et peut dans certains cas atteindre une telle intensité qu’elle va rendre impraticable les sentiers de traverse… et vos rêves de safari africain… Évitez en particulier la Zambie de novembre à mars. Au Kenya et en Tanzanie, le climat est généralement caractérisé par deux saisons humides : la première en avril et en mai, puis la deuxième en novembre et décembre.

Quelques Cas Particuliers

Les deux extrémités du continent ne sont pas soumises aux mêmes conditions climatiques que l’intérieur des terres. La partie méridionale de l’Afrique du Sud, en particulier, est une zone tempérée de l’hémisphère sud dans laquelle la meilleure période pour un safari personnalisé va de septembre jusqu’au mois de mars. Du mois d’avril jusqu’en août, les caprices de l’hiver austral peuvent rendre vos excursions plus pénibles et imprévisibles.

Au Maroc, les rigueurs du climat désertique sont plus supportables au printemps (avril, mai, juin) et au début de l’automne (septembre et octobre). Rien ne vous empêche cependant de vous mettre dans la peau d’un bédouin et de tenter un safari en Afrique à travers le Rif ou les dunes du Sahara au cœur de l’été !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Agence affiliée à
IATA
Garantie de voyage
SRV FSV
Virtuoso
Appelez-nous
Email
live chat now
top